+32 2 656 15 10
contact@ikigai-watches.com   Français
shopping-bag Panier (0)
Articles : 0
Sous-total : 0.00 
Voir le panier Commander

Nouveautés Grand Seiko Baselworld 2019

 

Beaucoup de changements chez Grand Seiko cette année. En effet, lorsqu’il a été annoncé que GS devenait une marque à part dans l’offre Seiko, il n’était peut être pas totalement évident de comprendre ce que cela impliquait. Des boutiques spécifiques à Grand Seiko ont vu le jour depuis et la marque a prit un ensemble de virages intéressants, en se positionnant clairement sur un segment de prix plus élevé et en élargissant sa gamme à des produits que l’on n’aurait pas attendu chez GS il y a quelques années.

Il y a quelques semaines, Grand Seiko annonçait la sortie d’un nouveau calibre manuel avec indicateur de réserve de marche et petite seconde, le 9S63, qui équipait de nouvelles boites que l’on retrouvait déjà depuis quelques mois avec des mouvements quartz. Ces nouvelles références GS se sont faites remarquer par leur élégance et le fabuleux travail réalisé sur ses cadrans. Et en voyant les montres en vrai, je dois dire que le résultat est totalement à la hauteur. Bien que n’étant pas client de ce style de montres, je suis sûr qu’elles feront des heureux et elles offrent aux clients GS la possibilité de se diriger vers des modèles d’une très grande élégance, encore plus habillées que les modèles habituels.

 

Il est intéressant de noter que pour ce nouveau design de boitier, la technique zaratsu a encore évolué afin d’obtenir un parfait poli miroir malgré les courbes du boitier. Je reviendrai là-dessus dans un prochain article entièrement dédié à cette technique de polissage unique.

Après le quartz, puis le nouveau mouvement manuel, Grand Seiko finit d’étoffer cette nouvelle ligne de montres habillées avec une série de modèles équipés de deux nouveaux mouvements Spring Drive qui marquent le 20ème anniversaire de cette fabuleuse technologie.

Le premier modèle est une édition limitée à 30 pièces sortie tout droit du Micro Artist Studio, avec un cadran snowflake gravé à la main et un boitier en platine entièrement décoré également à la main dans un style qui n’est pas sans rappeler plusieurs références des années 70. Rien n’est laissé au hasard et les clins d’oeil à l’histoire de Grand Seiko sont nombreux.

En effet, s’il est bien un cadran qui incarne le Spring Drive, c’est bien le cadran Snowflake. Mais ce cadran est aussi un hommage à la région de Suwa et à ses habitants, il s’agit donc d’un beau clin d’oeil aux équipes de Seiko Epson qui oeuvrent à la fabrication de ces montres fabuleuses. Mais en plus de ce clin d’oeil à l’histoire moderne de Grand Seiko, on retrouve également deux clins d’oeils aux Grand Seiko vintage fabriquées par Suwa Seikosha dans les années 60. Le premier est le retour aux cadrans gravés à la main, technique utilisée initialement dans la fabrication des cadrans de la première Grand Seiko de 1960.

 

Plusieurs montres qui rendent hommage à ce modèle historique reprennent cette technique mais c’est la première fois que l’intégralité des inscriptions du cadran ainsi que les index des minutes sont concernés. Le deuxième clin d’oeil historique est le retour d’un logo disparu depuis le milieu des années 60 et qui ravira tous les amateurs de Grand Seiko vintage: le logo Special Dial. Cette petite étoile à huit branches située à 6h sous le texte Spring Drive indique l’utilisation d’or massif pour les index appliquées. Ce logo se retrouvait sur la Grand Seiko First ainsi que sur une version rare de la deuxième Grand Seiko, la 57GS «Special Dial». Ce petit détail très discret fait clairement pour moi toute la différence et montre comment Grand Seiko sait utiliser subtilement son histoire ancienne et récente pour se fabriquer un bel avenir.

 

 

On retrouve également un nouveau design au niveau des aiguilles dont le chanfrein s’étend plus loins vers la queue de l’aiguille, une différence subtile mais qui rajoute une touche de modernité au design classique auquel nous sommes habitués. Vous trouverez ce détail en photo sur le compte Instagram de gnkt.

Mais au-delà de ses finitions sublimes, cette montre embarque un tout nouveau mouvement Spring Drive qui mérite toute votre attention. Il s’agit du 9R02. Basé sur le 7R14 de la fameuse Credor Eichi, le 9R02 propose maintenant un double barillet pour une réserve de marche de 84h, soit trois jours et demi. Ceci est rendu possible par l’utilisation du retour de couple qui permet d’utiliser le surplus d’énergie du mouvement afin qu’il se remonte lui-même, rajoutant ainsi de précieuses heures de réserve de marche à la montre. Les autres changements sont esthétiques mais très significatifs pour une pièce de cette qualité. La première, la plus visible, est l’utilisation d’une plaque d’or gravée à la main «Micro Artist» qui n’est pas sans rappeler celle qu’utilise Philippe Dufour pour signer ses mouvements.

Credit: WatchesBySJX

Un clin d’oeil de plus à celui qui est la plus grande inspiration du Micro Artist Studio. Le deuxième changement ravira les amateurs d’anglage, puisque la découpe d’une des platine a été revue afin d’incorporer un magnifique angle rentrant, venant ainsi répondre au seul point perfectible de fameuse Eichi. La naissance de ce nouveau calibre soulève une question quant à l’avenir de la Credor Eichi 2: doit-on s’attendre à une Eichi 3 embarquant le 9R02 (ou plutôt une nouvelle version du 7R14) dans un avenir proche?

 

Credit: WatchesBySJX

En tous cas, malgré ses évolutions, ce nouveau calibre garde une taille svelte qui permet aux la nouvelles SBGZ001 et SBGZ003 des proportions qui raviront les amateurs de montres élégantes puisque le boitier mesure 38,5mm de diamètre pour 9,8mm d’épaisseur.

Une deuxième version avec un cadran plus classique et une boite polie zaratsu voit également le jour, mais celle-ci n’est pas une édition limitée. La montre est plus moderne et plus subtile, avec toujours ce fabuleux cadran gravé et ce qui peut facilement être considéré comme un des meilleurs mouvements au monde. Ce modèle m’a particulièrement séduit par ses détails magnifique, la qualité des gravures du cadran, l’élégance discrète qui se dégage de cette pièce d’exception. Assurément une des plus grandes réussites de Grand Seiko cette année.

Grand Seiko propose ensuite deux autres modèles Spring Drive à remontage manuel qui s’inspirent du 9R02 puisque le nouveau 9R31 qui les équipe est un mouvement à remontage manuel, avec l’indicateur de réserve de marche au dos, ce qui permet de répondre à deux demandes des amateurs de Spring Drive: la finesse et le passage de l’indicateur de réserve de marche au dos de la montre. Comme quoi, GS écoute ses fans !

Credit: Wornd&Wound

La première version est en or jaune avec une trotteuse bleuie et un cadran Snowflake. Il me semble que c’est la première fois que l’on voit une Grand Seiko avec des aiguilles en or associées à une trotteuse bleuie. Le résultat est vraiment beau.

 

 

Enfin, une version acier avec un cadran soleillé voit le jour en édition limitée à 700ex alors que le modèle en or jaune n’est, lui,  pas limité. Les deux montres sont légèrement plus épaisses que les modèles équipés du 9R02, avec une épaisseur de 10,2mm. Ce mouvement aux finitions plus simples n’est pas équipé du système de retour de couple et présente donc les classiques 72h de réserve de marche du Spring Drive.

 

 

 

En plus de ces nouveautés dans la gamme Elégance, Grand Seiko sort trois nouveaux modèles dans la gamme Sport. Inspirés de l’emblème de la marque, le lion, il me semble reconnaître la patte de Shinichiro Kubo dans ce nouveau design qui cherche à évoquer la puissance du lion. Malgré des proportions généreuses, le design a été très bien pensé et en abaissant le centre de gravité de la montre, celle-ci se porte très bien même sur les petits poignets et l’utilisation du titane les rend extrêmement confortable. Le boitier, selon l’angle par lequel on le regarde, évoque même les impressionnantes canines du félin.

 

 

Le modèle trois aiguilles présente un cadran brun dont les teintes tirent plus au jaune, qu’on retrouve sur les index des minutes et sur la trotteuse.

 

Les deux chronos, en titane et en or rose, ont eux des teintes plus orangées. Il s’agit d’éditions limitées à 500 pièces pour les modèles titane et 100 pour le modèle or rose. Les mouvements qui équipent ces modèles sont les calibre dits «Special» ornés du médaillon et qui présentent une précision encore accrue par rapport aux autres Spring Drive classiques. Le summum de l’excellence du Spring Drive façon Grand Seiko.

Enfin, Grand Seiko continue à s’adresser aux femmes avec le nouveau mouvement 9S27, donné pour une précision entre -3 et +8 secondes par jour et 50h de réserve de marche, une performance impressionnante pour un calibre de taille contenue de 19,4mm de diamètre pour 4,49mm de haut. Ce nouveau mouvement équipe pas moins de cinq nouvelles références dont trois en or jaune, rose ou blanc orné de diamants et cadran nacre magnifique, et deux en acier, l’une avec des index en diamants et l’autre avec un cadran en nacre. Tous ces modèles sont des modèles de production, non limités.

 

Grand Seiko sort des sentiers battus avec ces nouveautés qui affirment le nouveau virage entreprit par GS depuis quelques temps. Ils ne font pas les choses à moitié cette année avec pas moins de quatre nouveaux calibres dont deux Spring Drives. On voit bien que Grand Seiko écoute ses clients puisque l’accent est mis sur la finesse, le Spring Drive voyant sa réserve de marche passer au dos et bien-sûr la conquête du marché féminin qui continu. La diversification entreprise par GS surprendra probablement les puristes mais le train est déjà en marche !

Pour être honnête, je suis sorti du stand avec le regret de ne pas avoir eu plus de nouveautés chez Grand Seiko. Mais cette sensation faussée s’est vite envolée quand j’ai refait le point sur ce que propose GS cette année comme nouveautés. Surtout que l’année ne fait que commencer… Ces premières superbes nouveautés de 2019 laissent entrevoir de très belles choses pour les mois à venir et j’ai hâte de découvrir les autres belles surprises que nous réserve Grand Seiko pour cette année !

 

 

Merci encore aux équipes de Seiko France pour leur disponibilité, leur accueil et leur gentillesse.

 

©Arnaud Aimonetti pour Ikigai Watches